Robe de confrérie

Archiconfrérie de Sainte Catherine de Sienne - Diocèse de Rome

Rome

Lien du site Web

Facebook

Robe de confrérie - (Lazio)

  • Archiconfrérie de Sainte Catherine de Sienne

    Ce qui est prescrit au chap. 3 de l'Annexe de ce Statut, et jusqu'à aujourd'hui rendu, concernant les « vêtements » de chaque confrère. Après l'avertissement qu'il « doit être le même pour tout le monde : toute divergence de genre et de forme est interdite », on lit que : « Il s'agit d'un sac en toile blanche hors velours, et d'un autre type transparent, d'une mozzetta de scottino blanc bordé de laine noire avec boutonnières et boutons noirs, et le blason du Saint Protecteur simplement imprimé et recouvert de talc entouré d'une frange de soie noire. dentelle et broderie. Et enfin dans un cordon avec un nœud de taille médiocre".

    On pense que la mozzetta fut plus tard, pour une raison quelconque, tombée en désuétude, ou plus autorisée si, en 1780, l'archiconfrérie avançait la demande et obtenait l'autorisation d'"ajouter au sac blanc, pour la décoration extérieure des confrères , toujours la mozzetta de scottino blanc bordée de fettuccina noir avec l'empreinte de leur saint titulaire ".

    Récemment, l'Archiconfrérie a prévu la création de « cagoules » pour les sœurs - puisque par tradition seules celles des confrères sont prévues - à porter dans les moments particuliers des exercices pieux de la piété populaire.