Page de titre des statuts (1676)

Vénérable Archiconfrérie de S. Maria dell'Orto - Diocèse de Rome

Rome

Lien du site Web

Lien Facebook

Frontispice statutaire de 1676 (Latium)

  • Archiconfrérie de S. Maria dell'Orto

    Érigée en confrérie par le pape Alexandre VI en 1492, elle a été élevée au rang d'archiconfrérie par le pape Sixte V avec Short du 20 mars 1588. À l'occasion du jubilé de 1825, le pape Léon XII a décoré la Congrégation du titre de Vénérable et la faculté de l'inclure dans sa propre dénomination. L'archiconfrérie - encore aujourd'hui la plus ancienne de Rome d'inspiration mariale - était composée de membres d'environ 20 "universités" professionnelles différentes (c'est-à-dire des corporations) parmi lesquelles les plus éminentes étaient celles des Pizzicaroli (vendeurs de charcuterie et de fromages), Ortolani , Fruttaroli et Pollaroli (vendeurs de poulet). Outre un système hiérarchique complexe et des devoirs de dévotion, la Congrégation a été gouvernée pendant des siècles par une Congrégation privée (conseil d'administration) composée de six Gardiens, dont l'un est un « primus inter pares » avec les fonctions de camerlingue. Il n'y a aucune nouvelle des statuts imprimés jusqu'en 1676, année où le premier exemple de ce genre apparaît. La page de titre présentée ici (14 x 22 cm) date de cette année-là et a été conçue et dessinée en noir et blanc par le plus illustre graveur romain du XVIIe siècle, à savoir Giovan Battista Falda, mais la coloration qui apparaît ici a été réalisée par main. D'autres statuts sensiblement similaires ont suivi, dont le dernier remonte à 1842, qui est resté en vigueur jusqu'en 1987 quand il a été remplacé par un nouveau document en harmonie avec le Code de droit canonique réformé en 1983. Aujourd'hui, la Congrégation est régie par le Cameroun et six Gardiens. , n'ayant plus aucun lien avec les universités professionnelles abolies par le pape Pie VII en 1802.