Le mariage mystique de sainte Catherine de Sienne

Archiconfrérie de Sainte Catherine de Sienne - Diocèse de Rome

Rome

Lien du site Web

Facebook

Le mariage mystique de Sainte Catherine de Sienne (Latium)

  • Archiconfrérie de Sainte Catherine de Sienne

    Les noces mystiques de Sainte Catherine de Sienne représentent un exemple particulier du passage entre l'incomparable « baroque » romain et le classicisme en marche. Le tableau, œuvre du peintre Gaetano Lapis, a été commandé et exécuté pour orner la nouvelle église de l'archiconfrérie, construite entre 1767 et 1775 et inaugurée à la fin de cette année sainte. Il dépeint avec une grande sensibilité picturale l'un des moments fondamentaux de la vie mystique du saint siennois. Catherine avait développé dans son âme de jeune, après le vœu de virginité avec lequel elle s'était offerte à Dieu, le saint désir d'obtenir le don de la « perfection de la vertu de foi ». Comme le raconte la Legenda Maior, la biographie du Saint, par Beato Raimondo da Capua, son confesseur, la Vierge a cherché « avec des prières et des jeûnes le visage de l'éternel Époux […]. Ainsi le Seigneur, aux jours proches du Carême, lui apparut pour dire : « Je t'épouserai avec foi » ». Le tableau de Lapis raconte habilement ce « fait mystique », faisant émerger plastiquement toutes les figures du champ - au premier plan, en pleine lumière, le Christ et Catherine - à travers les séquences harmonieuses qui naissent d'une parfaite modulation des plans chromatiques : tout ce sont les traces d'une approche rapide des canons du néoclassicisme, en harmonie avec l'architecture de l'Église. Et le beau cadre doré qui orne la toile, soutenu par des palmes entrelacées et dominé par une gloire d'angelots, semble vouloir célébrer solennellement les « noces mystiques ».