Voiture pendant quarante heures

Vénérable Archiconfrérie de S. Maria dell'Orto - Diocèse de Rome

Rome

Lien du site Web

Lien Facebook

Machine pour la quarantaine (Lazio)

  • Archiconfrérie de S. Maria dell'Orto

    L'une des traditions les plus typiques de notre Archiconfrérie, et dont nous sommes le plus fiers, est sans aucun doute la machine des Quarante Heures. Cette dernière était une pratique pieuse née au XVIe siècle et basée sur l'exposition du Saint-Sacrement pendant quarante heures consécutives. L'adoration eucharistique prolongée devait être source de recueillement ou de pénitence, de sorte que les Quarante Heures pouvaient avoir lieu, surtout, pendant la Semaine Sainte ou à d'autres occasions liturgiques particulières, voire toutes les fois où des circonstances graves l'exigeaient (infirmité du pape régnant, dangers imminents pour la communauté, etc.). 

    Pour donner un cadre digne et solennel à l'exposition du Corps eucharistique, des scénographies spectaculaires d'un goût délicieusement théâtral ont d'abord été mises en place (connues précisément sous le nom de théâtre sacré ) qui ont ensuite cédé la place à des structures architecturales complexes et artistiques pour la plupart en bois doré appelées "machines" [...] destiné précisément aux Quarante Heures . Celui de S. Maria dell'Orto, dernier à Rome et peut-être en Italie toujours en activité de service dans son intégralité, consiste en un superbe et artistique travail de sculpture sur bois - divisé en une série de pièces à assembler ad hoc - en raison de la ciseau habile du maître Filippo Clementi (qui était également membre de la Sodalizio) qui l'a conçu et construit en 1848, impliquant une dépense de 500 écus pour l'artefact et 50 autres pour la dorure à chaud à l'aide de feuilles d'or pur.

    L'appareil se compose de plus de 220 bougeoirs en cire, dispersés dans une architecture complexe de style baroque composée d'éléments floraux et de giràli feuillus. Il occupe environ 7 mètres de largeur et se développe en hauteur, étant placé sur les différents ordres du maître-autel, sur environ 3 mètres. On estime que l'ensemble de l'appareil pèse au moins une tonne.