Région ecclésiastique de l'Ombrie

L'histoire

La région ecclésiastique d'Ombrie, après les changements apportés à la structure diocésaine italienne par le décret de la Congrégation pour le Clergé du 29 septembre 1986, comprend actuellement huit diocèses: l'archidiocèse métropolitain de Pérouse-Città della Pieve avec les suffragantes Assisi-Nocera Umbra -Gualdo Tadino, Città di Castello, Foligno et Gubbio;
l'archidiocèse su-biecta immédiat de Spoleto-Norcia et les diocèses subordonnés immédiats d'Orvieto-Todi et Terni-Narni-Amelia. Géographiquement, il correspond plus ou moins à la région civile homonyme de l'Italie centrale. Seul le diocèse de Terni comprend quatre paroisses, à Configni, Torri à Sabina et Vacone, situées dans la province de Rieti (Latium);
le diocèse d'Orvieto a deux paroisses à Bolsena, dans la province de Viterbe (également dans le Latium) et celle de Gubbio aux frontières, avec trois paroisses situées dans la municipalité de Cantiano, dans la province de Pesaro (Marches). Au fil du temps, cependant, les frontières de l'Ombrie ont subi de nombreuses variations, à tel point que la même identité régionale a été perdue pendant de nombreux siècles. Autrefois territoire des Ombriens, il a été conquis dans la partie occidentale par les Étrusques et plus tard par les Romains (IV-III siècle avant JC) qui, avec l'ouverture de la Via Flaminia, en ont fait un carrefour routier reliant Rome et l'Adriatique. À l'époque impériale, la partie orientale du Tibre appartenait au VI Regio (Ombrie), qui comprenait également, au-delà des Apennins, une partie de l'actuelle Marche, tandis que les territoires de Pérouse et d'Orvieto, à l'ouest du Tibre, étaient inclus dans le VII Regio (Étrurie ou Tuscia), et Norcia, à l'est de la rivière Nera, a été agrégée au IV Regio (Samnium). Avec Dioclétien, l'Ombrie Cisappennine et la Tuscia formaient une seule province, la Tuscia et l'Ombrie.

Diocesi Umbria.png
Les œuvres artistiques / liturgiques
BeWeb.png