Sanction royale du roi Ferdinand des Bourbons

Archconfraternité Maria SS. del Carmine - Diocèse de Nola

Nola - NA

Lien du site Web

Lien Facebook

Sanction royale du roi Ferdinand des Bourbons - (Campanie)

  • Archiconfrérie Maria SS. del Carmine

    Dans l'ancienne Nola du début du Moyen Âge, dans le vicolo degli Anzi, aujourd'hui Vico Fellecchia, il y avait un sanctuaire votif de Maria SS. del Carmine qui a attiré de nombreux dévots et fidèles.

    En raison de la régularité des pratiques religieuses, liées à la vénération de la Madonna del Carmelo, de nombreux fidèles ont continué à se réunir sur place chaque jour de fête.

    En raison de la grande ferveur associative des fidèles, un groupe a été fondé qui en 1705, à ses frais, a érigé l'église actuelle et ses structures d'usine adjacentes, se constituant ainsi, en 1710, en une Congrégation, dûment reconnue par les autorités ecclésiastiques. .

    En février 1777, avec la sanction royale du roi Ferdinand des Bourbons, elle est reconnue comme « Fondation » réservée aux hommes et le 26 avril elle obtient également la faculté d'agréger les femmes.

    Il y avait une interdiction d'enterrer les corps dans les églises et autres lieux en dehors des cimetières (établi par les édits napoléoniens).

    Pour la grande foi manifestée par des œuvres de charité, de piété et de confiance concrète au culte de Maria SS. del Carmine, le corps a été élu comme Archiconfrérie avec une disposition spéciale du Pape Pie IX qui a donné la faculté d'agréger d'autres Confraternités en leur étendant les indulgences, les grâces et les privilèges, comme accordé par l'Église Mère.